Quelles-sont les contre-indications avant de se faire tatouer ?

Autrement réservé à la culture underground, le tatouage est aujourd’hui devenu un véritable phénomène de mode, incontournable des célébrités, à l’exemple des grands footballeurs et artistes et acteurs de renommés. Et même si cette idée reste très tendance, elle présente tout de même des contre-indications et quelques fois des effets secondaires.

Le tatouage contre indications chez la femme enceinte et allaitante

Les femmes enceintes et allaitantes sont des personnes très sensibles et le tatouage a un lien direct sur l’état de santé d’une personne. Aussi, quand le test de grossesse confirme que le résultat est bien positif, vous deviez tout de suite oublier l’idée de vous faire tatouer. Mais quelles en sont les raisons ? La réponse est assez simple, soit les risques de complications infectieuses qui mettront de près ou de loin en danger le développement du fœtus. Lorsqu’on est enceinte, on devient à la fois émotive et très sensible. D’autant plus qu’au fil des semaines de grossesse, le corps de la femme est en perpétuelle évolution et un tatouage peut être également très douloureux. Et lorsqu’elle s’est tatouée avant sa grossesse, il ne faut pas oublier que l’éclat du tatouage peut se perdre. Dans l’imagination, grossesse est tatouage ne fait pas bon ménage. Aussi, quelle que soit la taille du tatou à réaliser, les professionnels de la santé déconseillent vivement la réalisation d’un tatouage, un acte anodin, lorsqu’on est enceinte.

Le tatouage contre indications vis-à-vis des maladies de peau

On ne se rend pas toujours compte, mais le tatouage constitue dans l’ensemble une véritable agression pour le corps. Aussi, il est tout à fait important de faire le tour d’horizon des contre-indications du tatouage avant de vous lancer dans la concrétisation de cette idée. Selon les dermatologues, il n’y a pas vraiment de contre-indication en fonction du type de peau. Toutefois, le tatouage est déconseillé pour les personnes souffrant de la maladie sarcoïdose. Cette dernière est une maladie inflammatoire. Et elle provoque dans tous les cas des réactions cutanées surtout chez les individus ayant rencontré une mauvaise cicatrisation. Par contre, si vous faites partie de ces personnes qui sont atteintes de psoriasis, la réalisation d’un tatouage peut provoquer une reproduction d’une lésion. En effet, c’est la raison pour laquelle aujourd’hui les artistes procèdent à une inspection complète avant de tatouer la peau de la personne.

Le tatouage  et les réactions allergiques

Les réactions allergiques, voilà la raison pour laquelle, il est important de toujours passer par l’intermédiaire d’un dermatologue qualifié avant de réaliser un tatou. Il est en effet le seul capable de vous aider dans l’analyse complète de votre peau. Pourtant ses réactions ne font surface que lorsque le tatouage en question est fini. Ses complications peuvent se présenter sous diverses formes et sont dans la plupart du temps causées par un fort coup de soleil. Dans certains cas, le tatouage peut démanger et dans d’autres il gonfle. Il s’agit entre autres de réactions imprévisibles et qui peuvent demeurer jusqu’à 40 ans même. Aussi, c’est également l’un des atouts majeurs de passer par un tatoueur professionnel. Effectivement, ce dernier est le seul à connaitre la composition parfaite des encres, ce qui permettra de limiter les risques. Cela dit, à titre informatif, il vaut mieux éviter les couleurs si des allergies préexistent déjà à l’avance.

La fréquence réelle des complications n’est pas encore très connue, voilà pourquoi il est important de tenir compte du tatouage contre indications . Ce qui vous permettra également d’éviter un avenir cancéreux. Aussi, veillez toujours à consulter les avis d’un dermatologue avant votre séance. Par ailleurs, il est également déconseillé de boire de l’alcool 48heures avant la séance.

Se faire tatouer, est ce douloureux ?
Puis-je apporter mon propre design pour qu’on me le tatoue ?