Se faire tatouer, est ce douloureux ?

Lorsqu’on prévoit de se faire encrer un tatouage, on prend une décision qui nous affecte durant toute notre vie. Et même si le tatouage est aujourd’hui devenu un acte très à la mode, un acte de modification peut toujours s’avérer être une solution efficace pour lui redonner son éclat d’autrefois. Et la douleur est une question qui hante l’esprit bon nombre de candidats au tatouage.

Le tatouage : un acte qui fait mal ou pas ?

La plupart du temps ceux sont les personnes qui souhaitent appréhender un premier tatouage qui se demandent le plus souvent si les douleurs sont atroces ou supportables ! La douleur tatouage ressentie est subjective, mais si les autres ont survécu, pourquoi vous ne supporteriez pas cette insupportable torture du tatouage ? Pourtant, après le cap du premier, s’annoncent le second puis un troisième et, etc. C’est là que le tatouage devient une partie de plaisir plus ou moins douloureux. Il est tout à fait clair que cette pratique ancestrale peut faire mal ! Les douleurs s’accentuent surtout lorsque l’aiguille pénètre dans votre peau. A ce titre, on peut dire qu’il s’agit d’une tradition sacrifiant le corps. Le premier tatouage reste évidemment un moment difficile à préparer.

Le tatouage et les douleurs : quelques conseils pour s’y préparer

Comme dit un peu plus haut, les douleurs sont toujours présentes lors d’un tatouage, mais comment y faire face ? La réponse est assez simple, la grande force est le mental. Il vous faut vous préparer mentalement. En effet, si vous choisissez de vous focaliser sur l’aiguille lors de votre séance de gravure, c’est sûr que vous allez fortement sentir la douleur. Dans ce cas, il est plus astucieux d’essayer de vous relaxer de manière tout à fait naturelle sans prendre aucun sédatif de tout genre. Respirez juste à fond et pensez à occuper votre esprit avec autre chose afin que le tatoueur puisse travailler en toute sérénité. Il arrive dans certains cas que la position vous permette même de jouer à un jeu amusant sur votre Smartphone comme Candy Crush ou autres. Ce qui vous permettra à coup sûr de vous détendre. Et il y a ces personnes qui préfèrent plutôt écouter de la bonne musique. Une douce mélodie ne vous fera pas de mal et vous sera à coup sûr oublier la sensation douloureuse.

La douleur tatouage : des endroits à éviter et à privilégier

Outre la taille du tatouage à réaliser qui figure parmi les facteurs déterminants de cette douleur excessive lors de la séance de tatouage, connaitre les endroits à éviter est également important. C’est tout à fait évident ! Il y a certaines zones du corps qui sont beaucoup moins sensibles que d’autres, surtout lorsqu’il s’agit d’un premier tatouage. En plus, il est nettement plus préférable de commencer par un tatou dans les endroits moins sensibles comme les cuisses, l’avant-bras, l’épaule, les fesses, ou encore les mollets,au lieu de s’attaquer directement à des zones plus exposées aux douleurs. parmi ces dernières se trouvent par exemple les bas des pieds, le visage, l’intérieur de la main, l’intérieur des oreilles, le sexe, les yeux sont fortement déconseillés. Pourquoi ? En vérité, les douleurs sont beaucoup plus intenses dans ces différents endroits. Du fait que la réalisation d’un tatouage peut devenir une séance traumatisante, la meilleure solution est alors de rester calme et bien détendu pendant le procédé. Effectivement, cela vous permet de mieux supporter aux douleurs et supplices surtout lorsque le tatouage est exposé à un coup de soleil. D’autant plus que cela ne dure que quelques jours seulement. Et il ne faut pas non plus oublier que de nombreuses personnes ont passé avant vous.

Puis-je apporter mon propre design pour qu’on me le tatoue ?
Peut on faire retoucher un vieux tatouage ?